Université Gustave Eiffel (ex. Ifsttar)– coordonne le projet qui implique ses deux laboratoires : (1) Le GRETTIA avec ses deux équipes : “Data et Mobilités” qui développe des méthodes avancées de fouille de données spatio-temporelles afin de mieux comprendre la mobilité des personnes et l’usage qu’il est fait des systèmes et réseaux de transport, et “Modélisation et Multimodalité” qui développe des modèles et des simulations multimodales de trafic. (2) LICIT, unité mixte de recherche de l’Ifsttar et de l’ENTPE, qui apportera ses compétences à la croisée de l’analyse de données et de la modélisation de la mobilité. Les chercheurs impliqués apporteront leurs expertises sur la qualification et la fusion de données, et les traitements avancés pour l’extraction d’indicateurs caractéristiques de mobilité et de fonctions urbaines.

Latifa OUKHELLOU (PI), Etienne COME, Angelo FURNO, Nour-Eddin EL FAOUZI, Mahdi ZARGAYOUNA

Insee produit des statistiques et des analyses pour éclairer le débat public. Le SSP Lab, expérimente l’apport des données numériques à compléter le dispositif de statistiques publiques en limitant la charge de réponse d’enquêtes. Les membres de cette unité ont participé aux travaux issus de la première collaboration avec Orange et Eurostat et participent au réseau européen sur l’utilisation des données massives pour la statistique publique (ESSnet Big Data). Ils apporteront leur expertise en sciences des données, leurs connaissances des sources officielles combinées aux données numériques. Plusieurs services (Statistiques régionales, territoriales et urbaines, Direction Régionale Bretagne) interviendront dans le projet apportant leur expertise à la définition des indicateurs adaptés au mieux aux besoins des acteurs locaux exprimés.

Elise COUDIN (PI), Milena CASTILLO-SUAREZ, Valérie DARRIAU, Marie-Pierre DE BELLEFON, Lino GALIANA, Charles PILARSKI, Sébastien PONS, Benjamin SAKAROVITCH, François SEMECURBE

Orange est un des plus grands opérateurs de télécommunications mondiaux. Il consacre un budget important à l’innovation (près de 700 personnes dans la recherche). Le département SENSE est une unité de recherche en sciences sociales qui travaille sur des études qualitatives et des observations ethnographiques, des enquêtes par questionnaire ainsi que des analyses Big Data des réseaux de télécommunication. SENSE contribuera au projet par la collecte et l’anonymisation des données et leur combinaison aux statistiques nationales. Flux Vision, filiale d’Orange dédiée au suivi des mobilités et fréquentations apportera son expérience dans l’architecture et topologie des réseaux mobiles et la transformation des données de signalisation en indicateurs statistiques.

Zbigniew SMOREDA (PI), Bruno BOUCHOIR, Denis RENAUD, Stefania RUBRICHI, Cezary ZIEMLICKI

Géographie-cités : l’UMR 8504 Géographie-cités rassemble plus 60 chercheurs, ingénieurs, techniciens autour de recherches qui combinent réflexions théoriques et épistémologiques, méthodes quantitatives et qualitatives, travaux empiriques et démarche comparative en géographie. Les membres de l’équipe P.A.R.I.S engagés dans le projet MobiTIC ont déjà l’expérience de l’analyse des données de téléphonie mobile ou de la mobilité quotidienne, des dynamiques territoriales et les interactions spatiales et sociales au prisme des configurations spatio-temporelles des populations présentes.

Thomas LOUAIL (PI), Nadine CATTAN, Ludovic CHALONGE, Hadrien COMMENGES, Florent LE NECHET, Julie VALLEE